Les vaccins

Publié le par Les veilleurs

Le menu :

Les vaccins à faire

Les dernières épidémies détectées

 


Vaccins

Pour Harbin (comme pour la Chine entière), aucun vaccin n’est obligatoire.



Il est néanmoins fortement conseillé et quasi-obligatoire d’être vacciné contre la DT-Polio. Vérifiez donc que vous n’avez pas de rappel à faire avant votre départ – vous serez sans doute étonné de constater que vous avez manqué le dernier rappel ! Si vous n’avez pas été vacciné depuis longtemps, vous devrez effectuer un rappel un mois après la première vaccination.
Prenez-y vous donc à l’avance !

 



En outre, la vaccination contre l’hépatite A est elle aussi très recommandée (bien qu’elle ne soit pas remboursée), puisqu’elle s’attrape par la consommation de denrées alimentaires d’usage courant.
A votre retour de Chine, pensez à effectuer le rappel (il doit se faire 6 mois après la première vaccination). Celui-ci vous permet de vous dispenser de cette vaccination pour tous vos voyages ultérieurs, étant en effet vacciné à vie contre cette maladie.



D’autres vous recommanderont également la vaccination contre l’hépatite B. Pour notre part, nous n’y voyons pas une grande utilité.



Enfin, si vous avez l’intention de faire du tourisme en Chine, en particulier dans le sud, un traitement anti-paludisme est conseillé.  La province du Yunnan et l’île de Hainan sont classées groupe 3, soit le groupe présentant le risque de paludisme le plus élevé. 
Ce traitement se présente sous forme de comprimés à prendre plusieurs fois par jour (demandez à votre médecin quels sont les comprimés les plus adaptés).
Ce traitement présente cependant des effets secondaires assez gênants (nausées, déprime). En outre, il vous reviendra très cher : 10 jours de traitement coûtent 45 euros, évidemment non remboursés.
Il est évidemment possible de choisir de ne pas prendre ces comprimés, auquel cas vous devrez vous soumettre à certaines recommandations importantes afin d’éviter toute piqûre de moustiques. Par ailleurs, vous devrez consulter un médecin au moindre doute sur un symptôme de maladie.



Notez que les différentes vaccinations doivent en principe être effectuées simultanément, et non pas séparées dans le temps.



Pour de plus amples renseignements, vous pouvez aller consulter le : site de l’Institut Pasteur





Les dernières épidémies détectées :


- Bactérie d'origine porcine :
Depuis fin juin 2005, plusieurs cas de " lymphadenite à streptocoque sui " ont été enregistrés chez des fermiers de la province du Sichuan (Chine du sud-ouest), principalement dans deux villes : Zijiang et Neijiang.
Cette maladie est habituellement porcine, mais peut être transmise à l'homme par contact rapproché. La bactérie responsable de cette maladie - le streptocoque sui - est sensible à nombre d'antibiotiques.
Les symptômes chez l'homme sont une fièvre élevée, des nausées, des vomissements, des hémorragies cutanées et des muqueuses. Les cas graves sont dus à la généralisation de l'infection non traitée par des antibiotiques.
 

Il est vivement conseillé :
- éviter tout contact avec des porcs dans cette région ;
- de ne pas consommer de viande de porc provenant du Sichuan ;
- de consulter un médecin si, après avoir été en contact avec un animal malade, vous présentez des signes de cette maladie.



- Grippe aviaire :
Aucun cas humain n'a été signalé à ce jour par les autorités locales. A ce stade, les séjours en Chine et en particulier dans la province de l'Anhui ne sont pas déconseillés. Cependant, il est recommandé aux voyageurs d'accorder une attention particulière aux observations figurant dans la partie "conditions sanitaires" de la :
fiche suivante.



Retour en haut de la page

 

Publié dans Préparation du voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article