Argent

Publié le par Les veilleurs

La monnaie officielle chinoise est le 人民币, ou RMB (Rénmínbì - littéralement : « la monnaie du peuple ») ; elle est appelée (Yuán) pour les papiers officiels, et (kuài) dans le langage courant.




Actuellement, le taux de change est environ de 10 Yuan pour 1 Euro. Vous trouverez le taux exact sur le site de conversion suivant : http://www.oanda.com/convert/classic

 




La monnaie chinoise se décompose de la façon suivante :
- le 元 (yuán, aussi appelé kuài)
- le角 (jiao) ou毛 (mao), soit un dizième du yuan. 1 kuai équivant donc à 10 mao
- le分 (fen) ; 1 kuai = 100 fen.
Vous serez sans doute étonné de la diversité des billets et pièces chinoises ; il n’est pas rare d’avoir des billets ou pièces différents pour exactement la même valeur d’argent, et tous également valables (ainsi, il existe des billets de 1 yuan de toutes les couleurs – vert, rouge en particulier –, mais les pièces de 1 yuan sont elles aussi valables).




L’exportation et l’importation de la devise chinoise étant interdite, vous ne pourrez pas obtenir de yuan dans les banques françaises ; vous devrez donc retirer de l’argent sur place à votre arrivée.
Inutile d’emporter des dollars, étant donné qu’en Chine, tout se paie en yuan, et qu’il y a un distributeur de la Banque de Chine acceptant les cartes visas juste à côté du campus ; vous pouvez également changer de l’argent à l’aéroport en Chine.

Les paiements sur place (y compris le loyer) se font tous en liquide ; la carte bancaire ne vous permettra pas de payer dans les restaurants ou supermarchés. Notez qu’en ce qui concerne les chèques, ils ne sont pas du tout utilisés comme moyen de paiement.




Trois solutions se présentent à vous pour disposer de votre argent une fois arrivé en Chine :
- La solution la plus pratique est d’effectuer de gros retraits assez espacés (la commission prélevée par la banque étant assez élevée) ; les retraits sont limités à 2500 yuan par semaine (soit 250 euros).
- Vous pouvez également changer des travellers chèques ; les formalités pour effectuer une telle opération sont cependant assez compliquées, surtout lorsque l’on ne parle pas très bien chinois.
- Enfin, vous pouvez choisir d’ouvrir un compte ; néanmoins, cette solution nous paraît présenter peu d’intérêt. De plus, pour encaisser un chèque étranger, il faut compter 40 jours.

Conservez soigneusement vos bordereaux de change et les reçus que vous obtenez lorsque vous effectuez des retraits : ils vous seront nécessaires pour obtenir la conversion des yuan non dépensés en devises étrangères avant de quitter la Chine.




Pour ce qui est du budget, prévoyez en moyenne une centaine d’euros par mois ; pour les plus dépensiers, qui aiment les sorties, ou tout simplement ceux qui souhaitent visiter les sites en dehors de Harbin, 200 euros suffiront amplement.




 
Contrôle des changes :
Les étrangers doivent, à l'entrée en Chine, déclarer à la douane les devises étrangères qu'ils portent lorsque celles-ci sont équivalentes ou supérieures à 5000 USD.
A la sortie de Chine, les étrangers doivent se conformer aux dispositions suivantes :
- S'ils sont détenteurs de moins de 5000 USD et qu'ils n'ont pas fait de déclaration à l'entrée, ils sont dispensés de toute formalité.
- S'ils sont détenteurs d'une somme comprise entre 5000 USD et 10000 USD, ils doivent demander un "permis de port" dans une banque en présentant leurs passeports et visas ; ce permis devra être vérifié par la douane.
- S'ils sont détenteurs d'une somme supérieure à 10000 USD, ils doivent :
1) demander un permis de port dans une banque en présentant leurs passeports et visas ;
2) soumettre ce permis de port, tamponné par la banque, au bureau pour le contrôle des devises étrangères dont relève ladite banque. Le bureau en question est chargé de vérifier l'authenticité, l'origine et l'utilisation des devises avant leur sortie.
3) présenter le permis de port ainsi vérifié à la douane

 

 

Publié dans Préparation du voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article