Les alentours de Harbin

Publié le par Les veilleurs

Le tourisme proche d'Harbin

1. Comment visiter les alentours d'Harbin

2. Se rendre à 阿城 (A Cheng)

3. Se rendre à 呼兰 (Hu Lan)



1. Comment visiter les alentours d'Harbin

Il faut vous rendre dans la Sōnghuājiāng Jiē (松花江街) ; pour cela vous devez sortir par la porte principale du campus, puis traverser sous le pont.
Il faut prendre la rue qui part en diagonale sur la droite de la tour informatique puis la longer pendant environ 10 à 15 minutes.
Vous arriverez à un assez gros croisement avec une rue en pente, où stationnent de nombreux bus (voir la photo).

 


 Tous ces bus partent pour des villes en dehors de Harbin ; pour partir en excursion, il vous suffit de choisir la bonne destination (elles sont indiquées sur les pancartes à côté des bus) ; ensuite, montez tout de suite dans le bus et attendez le départ.

 

Le paiement se fait plus tard dans le bus : une personne passe après le départ (ou juste avant), et vous donnera éventuellement un reçu.

Notez que vous pouvez acheter des bouteilles d'eau ou autres boissons dans le bus, ainsi que des petits encas (saucisses, etc) : des vendeurs ambulants montent dans le bus pour vendre leurs marchandises.

Attention pour le retour, les derniers départs sont en généralement vers 17h. Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de vous rendre vers 16h dans les gares où repartent les bus.



2. A'cheng (阿城 – ā’chéng) :

Comment s'y rendre :


Il faut prendre le bus dont le panneau comporte les signes de A'cheng (le bus se trouve en principe dans la rue qui monte).
Le prix est de 10 yuan par personne pour l'aller (20 yuan aller-retour) ; en moyenne, il faut compter une heure de trajet.


Que faire à A'cheng:


 Tout d'abord, nous vous conseillons de vous promener dans la ville pour vous repérer un petit peu.
 

Bien que la ville soit assez petite, nous vous conseillons de chercher la gare des bus dès que vous arrivez sur place, afin de ne pas avoir de problème pour le retour (il s’agit du bâtiment moderne gris sur la première photo).

 
 

Le centre de la ville contient pas mal de petits marchés et de ruelles agréables. De plus, on ne ressent pas le stress de Harbin par rapport à la circulation.

L’on peut apercevoir des montagnes au loin ; le fait de voir le ciel ouvert donne beaucoup de charme à la ville.

Pour manger vous n'aurez pas trop de problème à trouver de petits restaurants, ou bien même un KFC dans la grande rue, si vous êtes frileux pour de nouvelles aventures culinaires. Nous avons par exemple aperçu un restaurant de canard laqué dans une petite rue.

 

Une fois la ville parcourue, nous vous conseillons de prendre un taxi pour vous rendre au musée de la dynastie Jin (hélas fermé durant notre séjour dans la ville) ainsi que le tombeau.


L’entrée du tombeau est à 5 yuan pour les étudiants (le prix normal est de 10 yuan) ; comptez environ 30-45 minutes pour le visiter.


 Le cadre du temple, en pleine nature, est magnifique, les statues sont splendides, et le temple aussi très beau.


Le temple est en deux partie avec une en extérieur avec les différentes pagodes contenant des reliques et peintures représentant les membres de la dynastie Jin.

 


L'autre partie en souterrain contient des armes et des reliques d'époque (faites attention où vous marchez, car le sous-sol est très humide, avec des flaques un peu partout).

Ce temple nous a vraiment plu pour son cadre exceptionnel et sa quiétude.

 
 Une autre étape importante à A'cheng est la mosquée (voir photo ci-contre). Celle-ci se trouve dans le centre ville. La visite coûte 2 yuan.

Pas très grande, elle possède de jolies ornements au niveau de ses toits. L'intérieur est en travaux ; vous ne pourrez donc pas voir grand chose.

N'hésitez pas à discuter avec les employés de la mosquée pour entraîner un peu votre chinois, ou bien en apprendre plus sur l'histoire de la mosquée.


Voilà pour les grandes lignes ; nous vous laissons découvrir par vous-même le reste de cette petite ville de banlieue.



3. Hulan (呼兰 - hūlán)

Comment s'y rendre :


Il faut prendre le bus qui contient le signe de Hu Lan (il se trouve sur la rue par laquelle on arrive depuis le campus). Le voyage coûte 8 yuan et dure environ 45 minutes.

Que faire à Hu Lan :


 
 Comme à A'cheng, vérifiez de bien trouver la gare pour repartir. En principe, il s’agit du bâtiment juste en face de l’arrêt où vous déposer le bus (voir la photo).

La ville en elle-même est assez grande ; l’on trouve de nombreuses petites ruelles bondées, mais aussi de grandes allées servant d'axes principaux.
En revanche, la circulation est peu dense, et la majorité des taxis sont des cyclomoteurs à cabine.



 Nous vous conseillons de jeter un coup d'oeil au marché couvert, qui est assez original.
Les petites ruelles fourmillent de vendeurs de légumes ou d'épices.
 

L’on ressent cependant moins cette impression de ville à ciel ouverte qu'à A'cheng, et il n'y a pas beaucoup de sites à visiter.

Le seul lieu touristique de la ville est la maison de l'écrivaine Xiao Hong, célèbre dans toute la Chine. Son habitation fait partie des visites nationales recommandées par le gouvernement chinois.

 
 La maison en elle-même est agréablement fleurie ; dans les différents bâtiments, l’on peut apercevoir des outils d'époque, ainsi que de la calligraphie.
La visite coûte 8 yuan et se fait en 20 minutes.

 

 Dans ce qui nous a plu à Hu Lan, nous retiendrons un petit quartier résidentiel misérable dans son architecture, mais au charme certain, car paisible et loin du stress de la ville.
 
En ce qui concerne le repas, des restaurants se trouvent un peu partout ; si vous cherchez la facilité, vous pouvez choisir celui qui se trouve juste à côté de l’arrêt de bus.


Si vous devez choisir entre A'cheng et Hu Lan, nous vous conseillons A’cheng.  



Retourner en haut de la page

 

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article